• Peux-tu nous raconter ton parcours? Comment es-tu arrivé à l’école française de LT?

À l’âge de six ans j’ai été pris en charge par une Française qui a décidé de s’occuper de moi, tout en gardant contact avec ma famille dominicaine. À ce moment-là j’étais dans une école dominicaine surnommée « Les trois petits lapins ».Malheureusement cette école n’avait  pas un très bon niveau scolaire, donc je suis arrivé à l’école française à l’âge de huit ans sans parler français ni lire le français ni l’écrire. J’ai été tout de suite intégré en CP, puis j’ai suivi les cours de CE1, CE2, CM1 et rattrapage en CM2, ensuite les trois premières années au collège ont été des années de mise à niveau.

  • Quel(s) souvenir(s) en gardes-tu?

J’ai le souvenir que les professeurs et mes camarades étaient tout simplement géniaux ! je me sentais en parfaite assurance, même si je ne parlais et n’écrivais pas la langue… mais grâce à un bon système scolaire et de bons professeurs, aujourd’hui,  je parle parfaitement français et je l’écris correctement donc j’en garderai un très bon souvenir !

  • Peux-tu nous raconter la suite de ton parcours scolaire ?

Au même moment je me suis engagé dans dans la voile tout d’abord en commençant dans un camp de voile au Sailing club Las Terrenas. Encadré par une bonne équipe, j’ai tout de suite accroché et j’ai décidé d’en faire mon avenir. Comme je me suis donné à fond avec un esprit de Voile et d’équipe par la suite, j’ai pu faire de nombreuses compétitions (régates) dans le pays ainsi que de nombreux championnats dans le pays et à l’étranger (je me suis éclaté au point de former une équipe de voile avec des enfants de 8 à 13 ans, de toutes nationalités :  je les ai formés au niveau compétition/loisirs grâce au soutien de la fédération dominicaine de voile et du club de voile de las Terrenas).

  • Que fais-tu actuellement?

Malheureusement, j’ai dû quitter cette équipe et rentrer en France pour faire ce que j’ai toujours voulu faire : travailler dans les bateaux de plaisance à voile comme à moteur en tant que marin donc actuellement je travaille pour une agence de bateaux en France.

 

  • Connais-tu les projets de l’école autour de Basura Cero et Dominica Limpia? Qu’en penses-tu?

Ces projets sont à suivre : ce sont de très bons projets pour le village de las Terrenas et tous les autres villages du pays.

  • As-tu un message à transmettre aux élèves de l’école française?

Le message que j’ai à transmettre aux élèves de l’école française Théodore Chassériau c’est de bien respecter leurs professeurs, d’avoir un esprit grand ouvert et de se donner à fond pendant leur période scolaire.

 

  • Accepterais-tu d’être l’ambassadeur du projet voile des 6e et d’échanger avec eux autour de la voile?

Avec plaisir, j’accepte d’être l’ambassadeur du projet voile des élèves de 6eme  et d’échanger avec eux autour de la voile ! Pour cela j’invite l’école française et les élèves à m’envoyer les messages  directement sur ma page facebook : Jonny Zacharias Atleta de vela.

Je vous souhaite à tous une très belle année  scolaire et un grand salut aux enseignants et l’administration !